Maniaque des macarons

I don’t like to compare places to eat or to suggest that one is better than another, but here I go anyway. While on a short trip to l’île-de-ré, and before our choir’s concert in a lovely church, we wandered through narrow streets lined with boutiques. All of these little shops were filled with expensive tourist items. 

Captivated by the colours and fragrances of macarons, I entered a charming pastry shop, La Martinière. Immediately, I noticed a display of macarons behind the glass. These weren’t classic macarons. I had to glue my nose to the glass to be sure that my eyes weren’t deceiving me “Maracons glacés” it read, or gelato-filled macarons. I couldn’t believe it! I ran into the street to find my friends: “You won’t believe what I found! Come!” I beckoned. 

Well, that wasn’t exactly what happened. I had to taste one before telling everyone. My taste buds could not wait for their approval. My friend Sarah was with me and both of us purchased the marvellous treat. She chose the caramel fleur de sel de Ré and I opted for the raspberry flavour. Both were absolutely delightful! 

I would like to challenge Edmonton’s Duchess Bake Shop to emulate La Martinière by attempting to recreate this impeccable desert. Yum yum!

—————————————————————- Français 

 J’aime pas comparer des endroits à manger avec d’autre et dire qu’une place le fait mieux qu’un autre, mais voilà que je le fait quand même. Lors d’un voyage trés court, à l’île-de-ré, avant notre concert de chorale dans une jolie église, nous nous sommes promené dans des ruelles charmantes où il y avait plusieurs boutiques. Chacune étaient remplis d’items hyper cher, parfait pour les touristes… 

Envoûter par les couleurs et la fragrance de macarons, j’ai marché comme une somnambule vers l’intérieur de la pâtisserie, La Martinière. D’un tour de cou, j’ai aperçu une gallérie de macarons derrière la vitrine. Ce n’était pas des macarons classiques. Ils étaient fait comme des sandwichs de glace/gelato. J’ai du me coller le nez sur la vitre pour m’assurer que j’avais bien lu les mots devant mes yeux: “Macarons glacés”. Pas vrai! Je me suis précipitée dans la rue pour chercher mes amis: “Vous n’allez pas croire ce que j’ai trouvé! Venez!” 

En fait, c’est pas exactement ce qui c’est passé. J’ai du en goûter un avant de le dire à tout le monde. Mes papilles gustatives ne pouvaient attendre les leurs. Sarah était avec moi en achetant ces merveilles. Elle a choisi le macaron à parfum Caramel fleur de sel de Ré et moi la Framboise. Quel délice absolu! 

En tout cas, tout ça pour dire que j’aimerais lancer l’idée à Duchess Bake Shop ici à Edmonton, qu’il devrait essayer d’émuler La Martinière en tantant de créer cet impecable dessert. Miam miam!